De dor… de Nichita.